"Systèmes électriques pour véhicules du futur" EEA 2009



Eric Chattot


Siemens Transportation Systems






Eric Chattot obtient un Bachelor de Sciences (B.S) de l'Université de Californie (UC Davis) en 2001. Pendant ses études, il participe à la fabrication et la mise au point de 7 véhicules hybrides comme assistant au laboratoire de recherche sur les véhicules hybrides de l'université, le HEV Center. Une fois diplômé, il y travaille comme manager projet pendant 3 ans sous la direction du professeur Dr. Andrew Frank, pionnier dans le domaine des véhicules hybrides "plug-in".

De retour en France en 2005, il effectue un stage dans le cadre d'un mastère spécialisé (Central Marseille/Euromed) en management de l'Innovation chez Siemens Transportation Systems.

En 2006, il y rejoint définitivement l'équipe du département Etudes Avancées comme ingénieur recherche en charge du projet d'études sur le stockage d'énergie pour Neoval.

Le stockage d'énergie pour un métro automatique

STS multiplie ses efforts de R&D pour développer un système de stockage d’énergie pour son métro sans conducteur, le Néoval. Ce système de stockage d’énergie embarquée récupèrera l’énergie de freinage du véhicule et se rechargera en station : les trains autonomes entre les stations pourront ainsi fonctionner sans le rail d’alimentation traditionnel.

L'objectif du programme est de démontrer qu'une telle solution permet de réduire les coûts d'infrastructure, particulièrement sur la voie, engendre des économies sur la fourniture d'énergie grâce au lissage des pics de puissance occasionnés et améliore le bilan énergétique (l'énergie générée par le freinage étant entièrement récupérée).


Un tel système existe déjà sur des trams, mais n'est utilisé que pour couvrir de courtes distances et avec des performances réduites. Les contraintes en termes de puissance et capacité sont plus importantes pour le métro.

STS espère déployer ce type de système sur ces futures lignes de métro à l'horizon 2013-2014, date de mise en service commercial des premiers produits Airval et Cityval, l'aboutissement du programme de recherche Neoval.